© 2016 par Céline Debonnet.

  • Céline Debonnet

Difficultés de sommeil, pleurs, nervosité : quand la kinésiologie aide les bébés

Réveils nocturnes, difficultés à s’endormir, anxiété… autant de difficultés évoquées par les parents qui se sentent souvent démunis face aux pleurs prolongés ou aux difficultés de leurs nouveau-nés.

« Mon fils a beaucoup de difficultés à s’endormir seul, dès que je le pose, il se met à hurler et je dois rester auprès de lui jusqu’à ce qu’il dorme. Je ne peux plus profiter de mes soirées avec mon conjoint… »

Quand un bébé pleure, son niveau de stress augmente. A travers ses cris, il souhaite faire entendre quelque chose à ses parents. Il n’a pas d’autre possibilité de s’exprimer. Mais parfois, décoder ces pleurs est impossible pour les parents, qui ne savent plus quoi faire pour apaiser ou calmer leurs bébés. Les parents souvent épuisés commencent à s’angoisser ou à culpabiliser et cela ne va faire qu’augmenter le stress des bébés qui ressentent et absorbent les émotions de leurs parents. Un cercle vicieux difficile à briser.La kinésiologie, en interrogeant le corps des tout petits, va permettre de mettre des mots sur leurs difficultés et de libérer les émotions qui les perturbent.

« Mon bébé pleure dès que je m’éloigne de lui. Je n’ai plus de temps pour moi, je dois attendre que son papa rentre du travail pour prendre ma douche… »

En séances avec les bébés, je demande à ce que la maman soit présente, car c’est elle qui va faire des liens entre les informations que le corps du bébé va nous donner et ce qui a pu se passer durant la grossesse ou à la naissance. Le papa est lui aussi le bienvenu, cela ne peut être que plus rassurant pour le bébé.Une naissance compliquée, une séparation brutale juste après l’accouchement ou un choc durant la grossesse, peuvent être de grands traumatismes pour les bébés qui vont en garder une trace dans leur corps. Les libérer de ce stress, va leur permettre d’être apaisés et détendus, et ainsi de pouvoir évoluer sereinement et s’épanouir.

« Ma fille repousse son biberon, pourtant elle hurle de faim mais refuse de téter… »

En général, après une ou deux séances avec un bébé, c’est avec la maman que nous allons continuer le travail. En effet, l’état émotionnel du bébé dépend beaucoup de celui de la maman. Les bébés absorbent toutes les émotions de la maman, et ce dès la conception.De plus, nous ne transmettons pas seulement à nos enfants la couleur des yeux ou la couleur de peau, nous leur transmettons aussi toute une histoire. Se libérer de tout ce qui peut entraver une croissance paisible ou une relation harmonieuse est un merveilleux cadeau que nous pouvons faire à nos enfants.Les séances pour les bébés sont spécialement adaptées. En fin de séance, je vous donne des conseils, comme des points à masser, pour renforcer le travail et apaiser si besoin votre enfant en cas de pleurs.

« Il y a eu un grand changement depuis la séance, ma fille est beaucoup plus apaisée. Je souhaite maintenant faire une séance pour moi, car j’ai conscience d’être moi-même très angoissée »
« Mon fils fait désormais ses nuits, il dort dans son lit! Merci »
« Mon fils ne s’est pas réveillé depuis que nous sommes venus vous voir, et pourtant il se réveillait toutes les nuits »

Une question? Contactez moi au 06.03.50.30.25

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now